Les techniques de médecine esthétique utilisant l’acide hyaluronique permettent de modifier, de dessiner ou encore de repulper les lèvres. Il est possible d’obtenir des lèvres naturelles et charnues de façon rapide, peu douloureuse et sans éviction sociale.Pour autant l’injection d’acide hyaluronique dans les lèvres « fait peur » aux patientes qui craignent à juste titre de ressembler à de nombreuses célébrités qui ont abusé de ce procédé.

Les points clés pour obtenir des lèvres naturelles sont :

– Choisir un praticien qualifié dans ce type de traitement en médecine esthétique,
– Respecter l’anatomie de la lèvre à améliorer,
– Utiliser des quantités modérées d’acide hyaluronique.

Ainsi en injection de petites quantités d’acide hyaluronique il est possible de conserver la forme naturelle de la lèvre tout en lui donnant un aspect plus généreux et repulpé.

 

Voici un exemple d’injection d’acide hyaluronique dans les lèvres :

De faibles quantités de produit (0,6mL) ont été injectées au sein de la lèvre supérieure et inférieure.

Capture d     cran 2016 09 22    14.30.36 300x58 Lèvres : augmentation du volume par acide hyaluronique

On remarque que la patiente, immédiatement après injection, en présente pas de stigmate visible du traitement.

Le gain de volume est naturel, sans effet « bouche de canard ». Par ailleurs l’acide hyaluronique a un effet hydratant et les lèvres apparaissent repulpées.

Capture d     cran 2016 09 22    14.31.56 Lèvres : augmentation du volume par acide hyaluronique

De profil le gain de volume est également visible mais discret pour un résultat naturel. Les lèvres sont mieux ourlées ce qui les rajeunit.

 

L’injection d’acide hyaluronique dans les lèvres est un traitement simple et efficace pour un résultat naturel. il faut simplement rester raisonnable dans les volumes injectés. Un oedème peut apparaitre après l’injection et peut durer 48h. L’application d’un gel froid est donc recommandé durant cette période.

Idéalement le traitement peut être complété à 15 jours par une petite retouche car il n’est pas rare qu’un petit gain de volume supplémentaire soit apprécié pour parfaire le résultat. Le traitement dure environ 1 an et il est réalisé dans les locaux de l’ICEM (Institut de Chirurgie Esthétique de Montpellier).

 

Ces articles pourraient vous intéresser :

  1. Nymphoplastie et lipofilling