seringue graisse1 300x225 Lipofilling : un peu dhistoire ...Le premier transfert de graisse (ou lipofilling) a été réalisé en 1893 par Neuber pour corriger les séquelles d’une infection au niveau du visage. De nombreux autres médecins réalisèrent avec plus ou moins de succès des transferts de graisse mais la technique n’a pas connu d’essor important en raison de la mauvaise prise de greffe (parfois nulle) et des séquelles sur le site de prélèvement de cette graisse.

Il faut attendre 1983 et l’invention de la liposuccion par le Dr Illouz pour pouvoir prélever de la graisse en minimisant les séquelles du site donneur. La même année Illouz publie également les premiers transferts de graisse prélevée par lipoaspiration. De nombreux médecins perfectionnèrent la technique de transfert de graisse mais c’est le Dr Coleman en 1991 qui posa les bases d’une technique fiable et reproductible (ce qu’il appela la lipostructure). Elle était initialement réalisée au niveau du visage pour combler les zones creuses.

Les indications de l’injection de graisse se sont progressivement élargies à d’autre zone du corps. Les études scientifiques récentes ont par ailleurs mis en évidence la présence de cellules souches ce qui ouvre des voies de recherche prometteuses.

 

En pratique courante le lipofilling est utilisé :

– en chirurgie réparatrice : correction des séquelles d’un accident, d’une chirurgie, des lipodystrophies du VIH, ou encore pour assouplir les fibroses après radiothérapie.

– en chirurgie esthétique : comblement et atténuation des rides du visage (micro-lipofilling), restauration des volumes (pomettes, sourcils, tempes), augmentation des fesses, des seins, des mollets, du pénis, des grandes lèvres …

 

Ainsi l’injection de graisse a aujourd’hui acquis une certaines maturité technique bien que de nombreuses applications potentielles soient en cours de développement. Son utilisation principale est l’apport de volume avec les propres tissus du patient ce qui offre un résultat naturel et durable. Cette technique nécessite cependant de maitriser de nombreux aspects techniques ce qui la réserve aux chirurgiens qualifiés en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique. Les chirurgiens qualifiés sont répertoriés dans l’annuaire officiel.

Ces articles pourraient vous intéresser :

  1. lipofilling mammaire : validation scientifique