Quelles zones sont concernées par la plastie abdominale?

La plastie abdominale permet de traiter la distension musculaire, l’excès de graisse et de peau

Plastie abdominale

L’abdominoplastie (ou plastie abdominale) est une intervention de chirurgie esthétique qui permet d’améliorer la silhouette et d’obtenir un ventre plat. Son efficacité reconnue tient au fait qu’elle traite en une seule intervention les différentes composantes responsables de la distension du ventre.

 

lipoaspiration plastie abdominaleLa composante musculaire

Les muscles grands droits sont fréquemment écartés suite aux grossesses : c’est ce que l’on appelle le diastasis des muscles abdominaux. Cette distension des muscles est responsable de l’aspect balloné du ventre, en particulier de profil. Il est indispensable de le traiter pour obtenir un ventre plat. Ceci est réalisé grâce à des sutures qui rapprochent les 2 muscles pour retendre le ventre et affiner la taille.

 

La composante graisseuse

L’abdomen est fréquemment en surcharge graisseuse, en particulier autour du nombril et sur les flancs. Il est donc impératif de corriger cette surcharge pour obtenir un beau résultat. Des mesures diététiques simples permettent de diminuer la composante graisseuse mais il existe des zones « bastions » : ce sont les zones qui prennent du volume en premier lors des prises de poids et qui perdent en dernier lors des régimes. Ce sont ces zones qui seront traitées efficacement par la lipoaspiration abdominale, intervention de chirurgie esthétique réalisée en même temps que la plastie abdominale. Cette liposuccion participe également à affiner la taille (en aspirant les flancs) et à diminuer l’épaisseur de la paroi abdominale.

 

Cicatrice plastie abdominaleLa composante cutanée

L’excès de peau abdominale participe également au ventre distendu qui peut réaliser un véritable « tablier abdominal » (c’est à dire un repli de peau et de graisse qui recouvre le pubis). Dans les cas moins extrêmes les ventres avec trop de peau sont flasques et comportent des plis. Il est donc nécessaire de retirer cette peau en excès pour obtenir un ventre plat.

Plus la quantité de peau à retirer est importante, plus la longueur de la cicatrice le sera également. C’est ce qui explique la présence d’une longue cicatrice lors de la réalisation d’une plastie abdominale que l’on cache donc au ras du pubis pour qu’elle ne soit pas visible en sous vêtements ou en maillot de bain.

 

Ainsi une plastie abdominale correctement réalisée permettra de corriger la distension des muscles abdominaux (le diastasis), de réduire la composante graisseuse (par lipoaspiration) et de retendre le ventre (en retirant la peau en trop). Idéalement une technique dite de « haute tension supérieure« , décrite par les Drs Lelouarn et Pascal, sera réalisée.

 

Dans certains cas il n’est ps nécessaire de corriger ces 3 composantes : chez les patientes maigres la lipoaspiration est inutile ou parfois il n’existe pas de diastasis. C’est tout l’enjeu de la première consultation au cabinet : adapter une technique chirurgicale à votre situation particulière pour réaliser votre plastie abdominale. Cette consultation est réalisée dans les locaux de l’ICEM (Institut de Chirurgie Esthétique Montpellier).

 

(les images sont issues des fiches d’information de la SOFCPRE)

Accédez aux autres questions sur notre page Centre d’informations.