Quelle technique d’otoplastie?

Il existe différentes façon de réaliser les otoplasties.

Il n’y a pas qu’une technique d’otoplastie : plus de 200 techniques ont été décrites. Il existe donc de nombreuses façon d’opérer mais chacune de ces méthodes poursuit 2 buts principaux :

  • améliorer la plicature du bord de l’oreille (ou anthélix) qui est responsable de l’effet « oreille de lapin ».
  • diminuer l’angle entre la tête et l’oreille (éloignement par rapport au crâne).

Certaines techniques sont aujourd’hui quasiment abandonnées : ce sont les techniques qui nécessitent de couper le cartilage de l’oreille. Elles ont en effet été responsables de résultat peu naturels et source de complications rares mais graves.

Les techniques d’otoplasties modernes ont en communs de préserver le cartilage pour obtenir un effet plus naturel. Elles s’appuient le plus souvent sur la réalisation de points à l’aide de fils non résorbables qui vont permettre de remodeler le cartilage de l’oreille. Dans certains cas exceptionnels il peut être nécessaire de retirer une partie du cartilage de la conque de l’oreille.

Avant l’intervention :

  • Ne pas prendre d’anti-inflammatoire ou d’aspirine la semaine précédent la chirurgie.
  • Ne pas fumer (impératif, au moins 1 mois avant et 1 mois après la chirurgie).
  • Préparation de la peau et des cheveux avec une solution antiseptique.

Chirurgie / technique d’otoplastie : technique d'otoplastie oreilles décollees incision cutanée

  • Anesthésie locale + sédation ou anesthésie générale.
  • Incision de la peau en arrière de l’oreille pour masquer la cicatrice.
  • Mise en évidence du cartilage de l’oreille.
  • Réalisation de suture au fil non résorbable pour remodeler le cartilage (amélioration de la forme) et recoller les oreilles. Les techniques modernes utilisent une astuce technique pour diminuer la perceptibilité des fils et faciliter la cicatrisation.
  • La bonne symétrie est vérifiée en fin d’intervention.
  • Suture de la peau avec des fils résorbables : il n’est pas nécessaire de les retirer.
  • Pansement applicateur avec une pommade cicatrisante durant 24h.
  • La chirurgie dure environ 1h.

Les interventions sont réalisées en chirurgie ambulatoire à la Polyclinique Saint Roch de Montpellier.

Suites opératoires :

  • Un oedème apparait en 48h et se résorbe en quelques jours.
  • Les douleurs sont soulagées par du paracétamol.
  • Il convient de protéger les oreilles la nuit avec un bandeau pour diminuer le risque de récidive.
  • La douche est autorisée dès le lendemain mais pas de bain durant 1 mois.
  • Pas de pratique sportive durant 15 jours.
Accédez aux autres questions sur notre page Centre d’informations.