Lifting de face interne des cuisses

Présentation du lifting des cuisses (curoplastie)

Plusieurs causes peuvent expliquer le manque de définition de la face interne des cuisses :

  • D’une part la peau est fine à ce niveau là et elle est donc plus sujette à se relâcher.
  • Le plus souvent ces relâchements sont associés à des variations pondérales importantes. C’est le cas en particulier chez les patients qui ont perdu de nombreux kilos suite à une chirurgie d’amaigrissement (sleeve, by pass, etc).
  • Enfin il y a fréquemment une surcharge graisseuse associée car il s’agit d’une zone de stockage habituelle.

L’accumulation d’un excès de peau et de graisse explique q’une lipoaspiration isolée ne peut suffire : seule une remise en tension de cette peau associée à la liposuccion est susceptible d’améliorer l’aspect de la cuisse. C’est le lifting crural ou lifting des cuisses (plus précisément de la face interne des cuisses).

Le lifting des cuisses ne justifie pas d’une prise en charge par l’assurance maladie, à l’exception des séquelles d’obésité (chirurgie bariatrique) qui peuvent, sous certaines conditions, être prises en charge par l’assurance maladie.

Pour déterminer si cette chirurgie est adaptée à votre cas une consultation au cabinet médical dans les locaux de l’ICEM(Institut de Chirurgie Esthétique Montpellier) est indispensable.

01.

Type d’anesthésie pour le lifting des cuisses

Type d’anesthésie :

Le lifting des cuisses est réalisé sous anesthésie générale dans la plupart des cas.

Modalités d’hospitalisation :

La durée d’hospitalisation sera habituellement de 1 nuit à la Clinique Saint Roch (Montpellier).

02.

L’intervention du lifting des cuisses

Le lifting des cuisses combine 2 techniques chirurgicales :

  • Une lipoaspiration de la face interne de cuisse qui est associée si besoin à une liposuccion de la face interne des genoux. En savoir plus sur les modalités de la lipoaspiration.
  • Une résection de l’excès de peau. La cicatrice sera verticale et parfois prolongée dans le pli de l’aine si l’excès de peau est important en haut de la cuisse. C’est ce qui permet de remettre en tension la cuisse pour améliorer la silhouette.

Un drainage postopératoire n’est habituellement pas nécessaire : il est donc possible de quitter la clinique dès le lendemain.

03.

Suites opératoires du lifting des cuisses

Lorsque le lifting des cuisses est réalisé par un chirurgien esthétique qualifié les suites opératoires sont habituellement simples.

Il y a lieu de prévoir un arrêt de travail de 1 à 3 semaines, en fonction de la nature de l’activité professionnelle.

Il est indispensable de porter un panty de contention durant au moins 3 semaines. Il existe des formes spécialement adaptées pour ce type de chirurgie.

Une prévention des phlébites est également indispensable durant 2 semaines après la chirurgie.

La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la 6 ème semaine post-opératoire.

Pour en savoir plus sur cette intervention, consultez notre page Centre d’informations.

Vous souhaitez obtenir plus d'informations ?

TÉLÉCHARGEZ LA FICHE D’INFORMATION DE LA SOFCPRE