Malformations du sein

Présentation des malformations du sein

Les seins tubéreux représentent les malformations du sein les plus fréquentes. Ils sont source de complexe chez beaucoup de femmes. La cause est encore inconnue. Elle est marqué par une anomalie d’implantation de la base mammaire sur le thorax. L’aréole regarde souvent vers le bas et parait de taille trop importante par rapport au volume du sein. Le volume mammaire est concentré dans sa partie supérieure. Le sillon sous mammaire est ascensionné.

On en distingue 3 grades de seins tubéreux, dont le traitement varie.

  • Grade 1 : C’est la forme la plus fréquente, seul le segment inféro-interne est absent. L’aréole regarde en bas et en dedans.
  • Grade 2 : Toute la moitié inférieure du sein est absente. L’aréole regarde en bas.
  • Grade 3 : les segments supérieurs et inférieurs peuvent être absents. Dans ce cas, la base mammaire est complètement rétrécie, et le sein prend une forme de tube.
01.

Traitement chirurgical de malformations des seins

Le traitement de ces malformations du sein est complexe et doit être pris en charge par des spécialistes.

Les techniques de corrections sont multiples et nécessitent habituellement plusieurs interventions pour obtenir un résultat satisfaisant. On utilise des techniques de plastie mammaire permettant de remodeler la glande. L’utilisation d’une injection de graisse (lipofilling mammaire) ou d’une prothèse est habituellement associée.

De façon très schématique :

  • Grade 1 : Plastie mammaire de réduction avec cicatrice verticale ou en T. Dans certains cas 1 à 3 séances de lipofilling peuvent être utilisées seules ce qui diminue la rançon cicatricielle.
  • Grades 2 et 3 : Prothèses mammaires, associées à une plastie glandulaire : la cicatrice est alors seulement située autour de l’aréole.
  • Quelque soit le grade un lipofilling peut être associé pour parfaire le résultat.

Si nécessaire, une réduction de la taille de l’aréole est possible.

L’intervention dure environ 2h.

02.

Suites et résultats du traitement de malformations des seins

  • Les suites opératoires sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que des antalgiques simples.
  • Le port de ce soutien-gorge est conseillé pendant environ un mois, nuit et jour, au décours de l’intervention.
  • Il convient d’envisager une convalescence et un arrêt de travail d’une durée de 8 à 15 jours.
  • On conseille d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.
Pour en savoir plus sur cette intervention, consultez notre page Centre d’informations.