Réduction mammaire

Présentation de l’hypertrophie mammaire

L’hypertrophie mammaire est définie par un volume des seins trop important, notamment par rapport à la morphologie de la patiente. L’hypertrophie mammaire implique presque toujours un retentissement physique et fonctionnel (douleurs du cou, des épaules et du dos, gêne pour la pratique des sports, difficultés vestimentaires). Il existe aussi fréquemment un retentissement psychologique notable. Ces troubles justifient la prise en charge par l’assurance maladie sous certaines conditions (résection de plus de 300g par sein). Dans le cas contraire il s’agit d’une chirurgie esthétique, non prise en charge.

Il est possible de déterminer si l’intervention peut être prise en charge après une consultation médicale au cabinet à Montpellier.

Principes de la réduction mammaire

Le traitement de l’hypertrophie mammaire nécessite une chirurgie plastique de réduction mammaire (ou plastie mammaire de réduction) qui réalise l’ablation du tissu glandulaire et de la peau en excès. On conserve un volume en harmonie avec la silhouette de la patiente et conforme à ses désirs. Ce volume glandulaire résiduel est ascensionné, concentré et remodelé pour obtenir un résultat harmonieux avec la silhouette.

Il faut ensuite adapter l’enveloppe cutanée, ce qui impose de retirer la peau en excès de manière à assurer une bonne tenue et un bon galbe aux nouveaux seins. Une lipoaspiration des prolongements du sein peut permettre d’améliorer le résultat.

Une mammographie + échographie mamaire pré-opératoire sont indispensables.

Les cicatrices de la chirurgie de réduction mammaire

Souvent ces cicatrices de réduction mammaire ont la forme d’un T inversé avec trois composantes :

– péri-aréolaire au pourtour de l’aréole entre la peau brune et la peau blanche,

– verticale, entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous-mammaire,

– horizontale, dissimulée dans le sillon sous-mammaire.

La longueur de la cicatrice horizontale est proportionnelle à l’importance de l’hypertrophie mammaire et de la ptose. Parfois, notamment lorsque l’hypertrophie mammaire et la ptose sont modérées, on peut réaliser une méthode dite « verticale » qui permet de supprimer la cicatrice transversale dans le sillon sous-mammaire et de réduire la rançon cicatricielle à ses composantes péri-aréolaire et verticale.

Suites opératoires de la réduction mammaire

Les suites opératoires de la réduction mammaire sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que des antalgiques simples. Les drains sont retirés le plus souvent au 2ème ou au 3ème jour, juste avant la sortie de la Clinique Saint Roch à Montpellier.

Le port de ce soutien-gorge de sport (sans armature métallique) est conseillé pendant environ un mois, nuit et jour, au décours de l’intervention de réduction mammaire. Cela permet de soulager la tension sur les cicatrices.

Il convient d’envisager une convalescence et un arrêt de travail d’une durée de 2 à 3 semaines.

On conseille d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.

Le soulagement lié à la réduction du volume mammaire est immédiat.

01.

Avant la réduction mammaire

  • Visites médicales : 1 à 2 consultations de chirurgie plastique dans les locaux de l’ICEM (Institut de Chirurgie Esthétique Montpellier) et une consultation avec l’anesthésiste (au mieux 15 jours avant l’intervention en téléphonant directement auprès de la clinique Saint Roch à Montpellier au 04.67.61.88.55).
  • Recommandations : arrêt du tabac 1 mois avant minimum, arrêt de l’aspirine ou des anti-inflammatoires 10 jours avant la réduction mammaire.
  • Signature du devis, du consentement éclairé, de la fiche de la SOFCPRE et réalisation systématique de photographies médicales.
  • Délai de réflexion : 15 jours entre la 1ère consultation et la Plastie mammaire de réduction; cependant ce délai n’est pas obligatoire en cas de chirurgie réparatrice.
02.

L’intervention de réduction mammaire

  • Anesthésie pour Plastie mammaire de réduction : générale au bloc opératoire de la Clinique Saint Roch (Montpellier).
  • Durée de l’intervention : 2 heures environ
  • Retour à domicile après Plastie mammaire de réduction : hospitalisation 1 à 3 nuits après l’intervention. Un pansement est fait avant la sortie et il est ensuite refait régulièrement à domicile par une infirmière et à 1 semaine de la chirurgie par le chirurgien à la Clinique Saint Roch.
03.

Suites et résultats de la réduction mammaire

  • Soins particuliers : port d’un soutien gorge sans armature pendant 1 mois et demi
  • Retrait des fils: quelques fils sont retirés au 7ème jour. Les autres fils sont résorbables.
  • Désocialisation après Plastie mammaire de réduction : 7 à 10 jours en moyenne
  • Reprise des activités physiques après Plastie mammaire de réduction : 1 mois et demi
  • Reprise des activités professionnelles: 7 à 10 jours, selon le contexte professionnel
  • Délai pour le résultat final: 12 mois
Pour en savoir plus sur cette intervention, consultez notre page Centre d’informations.