Injection de graisse

Présentation de l’injection de graisse

Le principe est de réaliser une véritable auto-greffe de cellules graisseuses par réinjection de la graisse prélevée sur le patient lui-même.

Egalement appelé lipostructure cette technique de chirurgie esthétique peut s’appliquer à un grand nombre de dépressions (creux) naturelles (liées au vieillissement le plus souvent), post-traumatiques ou iatrogéniques.

On peut résumer les objectifs et les indications de ce type d’intervention de la manière suivante :

1 – Indications esthétiques pour l’injection graisse Montpellier

  • Le comblement et l’atténuation de certaines rides, notamment au niveau du visage,
  • La restauration de « la plénitude » d’un visage amaigri ou lors des premiers stades du vieillissement facial.
  • La restauration des volumes et des formes du visage : il peut s’agir notamment de la restauration d’un visage émacié par le vieillissement.
  • Un complément associé à certains liftings cervico-faciaux pour améliorer l’harmonie du visage.
  • Secondairement, après un premier lifting, pour améliorer le galbe du tiers moyen de la face sans avoir recours à un nouveau lifting.

Le traitement de ces disgrâces esthétiques ne justifie pas une prise en charge par l’assurance maladie.

2 – Indications de la silhouette pour l’injection graisse Montpellier

  • L’augmentation du volume mammaire (ou lipofilling mammaire) : en savoir plus.
  • L’augmentation du volume des fesses (ou lipofilling des fesses)

3 – Indications en réparatrice pour l’injection graisse Montpellier

  • Le comblement d’une dépression tissulaire à la suite d’un traumatisme,
  • La correction d’irrégularités secondaires à une lipoaspiration,
  • La correction des fontes graisseuses après trithérapie ches les patients HIV +.

Dans ces indications de chirurgie reconstructrice, la lipostructure peut être prise en charge par l’assurance maladie

01.

Type d’anesthésie pour l’injection de graisse

Type d’anesthésie :

La lipostructure peut être réalisée sous anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie « vigile ») ou sous anesthésie générale lorsqu’il faut aspirer plusieurs zones.

Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d’une discussion entre vous, le chirurgien et l’anesthésiste.

Modalités d’hospitalisation :

Pour une injection graisse Montpellier les soins sont le plus souvent réalisée en ambulatoire, l’entrée et la sortie se faisant le même jour. Il peut être indiqué de rester hospitalisé la nuit qui suit l’intervention si les volumes aspirés sont importants.

02.

L’intervention d’injection de graisse

On commence par procéder à un repérage précis des zones de prélèvement de la graisse, ainsi que des sites de réinjection. Les dessins sont effectués le matin de la chirurgie avant de descendre au bloc opératoire.

Le prélèvement du tissu graisseux est effectué de façon atraumatique par une micro-incision cachée dans les plis naturels, à l’aide d’une très fine canule d’aspiration.

On aura choisi une région discrète où il existait une réserve, voire un excès de tissu graisseux.

On procède ensuite à une centrifugation de quelques minutes, de manière à séparer les cellules graisseuses intactes, qui seront greffées, des éléments qui ne sont pas greffables.

La réinjection du tissu graisseux se fait à partir d’incisions de 1 mm à l’aide de micro-canules.

Dans la mesure où il s’agit d’une véritable prise de greffes de cellules vivantes, et sous réserve que la technique soit bonne et la prise de greffe effective, les cellules ainsi greffées resteront vivantes au sein de l’organisme, ce qui fait de la technique de lipostructure une technique définitive puisque les cellules adipeuses ainsi greffées vivront aussi longtemps que les tissus qui se trouvent autour d’elles.

La durée de l’intervention est fonction de la quantité de graisse à réinjecter et du nombre de localisations à traiter. Elle peut varier de 30 minutes à 2 heures en cas de lipostructure isolée.

03.

Suites et résultats de l’injection de graisse

Dans les suites opératoires, les douleurs sont en règle générale peu importantes sur les sites d’injection.

Un gonflement des tissus (œdème) apparaît pendant les 48 heures suivant l’intervention et mettra en général 5 à 15 jours à être totalement résorbé.

Une consultation de contrôle à lieu 1 semaine après la chirurgie à la Clinique Saint Roch (Montpellier).

Ainsi, si la récupération physique est habituellement rapide du fait du caractère léger et superficiel de l’intervention, il conviendra de bien tenir compte de l’importance de la gêne sociale entraînée par l’œdème et les ecchymoses, afin d’adapter sa vie familiale, professionnelle et sociale.

Pour en savoir plus sur cette intervention, consultez notre page Centre d’informations.

Vous souhaitez obtenir plus d'informations ?

TÉLÉCHARGEZ LA FICHE D’INFORMATION DE LA SOFCPRE