Présentation de la lipoaspiration

Vous avez essayé plusieurs fois de maigrir et pourtant certaines zones font de la résistance?

Vous ne souhaitez plus conserver ces rondeurs. Et pourtant vous avez essayé différents régimes, même la pratique du sport ne permet pas, ou peu, de les diminuer. Vous aviez de la volonté et une motivation forte mais au moindre écart elles apparaissent à nouveau. Si bien que vous vous demandez si vous allez réussir à vous en débarrasser.

Et pourtant vous pouvez traiter efficacement et rapidement une culotte de cheval ou affiner votre taille grâce à la lipoaspiration.

La lipoaspiration (ou liposuccion ou encore « lipo ») est une technique de chirurgie esthétique qui vous permet de supprimer en une seule intervention vos surcharges de graisse localisées (ou lipoméries).

Ce sont les surcharges graisseuses localisées (ou bourrelets) qui ne disparaissent pas, ou difficilement, malgré un régime alimentaire bien conduit ou avec exercice physique régulier. Ce sont également les premières à prendre du volume en cas de prise de poids.

En pratique, la lipoaspiration Monptellier vous permet de traiter un grand nombre de régions du corps : « la culotte de cheval » bien sûr, mais aussi les hanches, l’abdomen, les cuisses, la face interne des genoux, les mollets, les chevilles, les bras. Les améliorations techniques ont aussi permis d’étendre son action au niveau du visage et du cou (double menton, ovale du visage). La liposuccion permet donc de traiter efficacement ces bourrelets disgracieux et bien localisés.

La liposuccion est une chirurgie esthétique de la silhouette : en gommant les surcharges graisseuses localisées elle permet de redessiner une silhouette plus harmonieuse. Mais il ne s’agit d’une chirurgie pour perdre du poids ou pour maigrir.

Le principe de la lipoaspiration est d’introduire, à partir de toutes petites incisions (2 à 4mm), des canules mousses, à bout arrondi, non tranchant : c’est ainsi que sera possible la liposuccion c’est à dire l’aspiration harmonieuse et non traumatisante des cellules graisseuses en surnombre.

Le mécanisme d’action est double : d’une part la liposuccion retire la graisse en excès dans les zones de surcharge graisseuses (ou bourrelets) mais les multiples tunnels réalisés avec la canule de lipoaspiration permettent à la peau de se retendre de façon homogène et harmonieuse. Il est donc indispensable que votre peau soit de bonne qualité (élastique) pour obtenir un résultat naturel. A l’ICEM nous disposons de plusieurs types de liposuccion : la lipo « classique » réalisée manuellement, le « MicroAire » pour les zones plus difficiles ainsi que le « Lipojet » lorsqu’une ré-injection de graisse est envisagée.

La lipoaspiration est une technique de chirurgie esthétique : il n’y a pas de prise en charge par l’assurance maladie.

01

Avant l’intervention d’une lipoaspiration

 

Visites médicales : 2 consultations à l’ICEM et une consultation avec l’anesthésiste à la Clinique Saint Roch (Montpellier).

 

Recommandations : arrêt du tabac 1 mois avant, arrêt de l’aspirine ou des anti-inflammatoires 8 jours avant la lipoaspiration.

 

Signature du devis, du consentement éclairé, de la fiche d’information de la SOFCPRE et réalisation systématique de photographies médicales.

 

Délai de réflexion : 15 jours entre la 1ère consultation et l’intervention pour une liposuccion.

02

L’intervention pour une lipoaspiration

 

Anesthésie : anesthésie générale au bloc opératoire de la Clinique Saint Roch (Montpellier).

 

Durée de l’intervention : 1h à 2h30, selon la quantité de graisse aspirée, et le nombre de zones aspirées.

 

Retour à domicile après une lipoaspiration : le jour même ou le lendemain matin.

03

Suites opératoires

Les premiers jours, il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent. Il est intéressant d’appliquer de la glace sur les paupières pour diminuer l’apparition d’un oedème.

Les fils sont retirés habituellement le 5ème jour après l’intervention à la Clinique Saint Roch (Montpellier).

Les stigmates de l’intervention vont s’atténuer progressivement, permettant le retour à une vie
socio-professionnelle normale après quelques jours (6 à 20 jours selon l’ampleur des suites).

Les Questions que vous pouvez vous poser

Plastie abdominale ou lipoaspiration?

Plastie abdominale ou lipo?
Les sites d’informations sur la chirurgie esthétique opposent souvent les techniques chirurgicales et il est parfois difficile de vous y retrouver. Mais en pratique elles sont souvent associées … ce qui est le cas très souvent de la lipoaspiration et de la plastie abdominale. Alors plastie abdominale ou lipo?

En effet l’amélioration de la silhouette nécessite le traitement de ses différentes composantes : distension des muscles de l’abdomen, surcharge graisseuse et excès de peau. La plastie abdominale permet de remettre en tension les muscles de l’abdomen, le plus souvent distendus suite aux grossesses, et de retirer l’excès de peau. Tandis que la liposuccion permet de retirer l’excès de graisse.

C’est donc la combinaison de ces 2 techniques qui permet de corriger l’ensemble des éléments de votre silhouette.

Ainsi il est possible de déterminer 2 cas de figure :

Surcharge graisseuse abdominale isolée avec une peau de bonne qualité et pas ou très peu de distension de l’abdomen : la lipoaspiration seule est suffisante et permet de gommer les excès localisés. La liposuccion est le plus souvent réalisée en ambulatoire et laisse de toutes petites cicatrices qui permettent d’aspirer la graisse de l’abdomen (au dessus ou au dessous de l’ombilic et sur les flancs).

Surcharge graisseuse abdominale et excès cutané important ou distension de l’abdomen (diastasis) : la liposuccion seule n’est pas suffisante et il faut y associer une véritable plastie abdominale (ou abdominoplastie) pour obtenir une belle amélioration de la silhouette. L’excès de peau peut être diffus avec un abdomen frippé et vergeturé ou réaliser dans les cas les plus importants une « besace » pouvant recouvrir le pubis.

Pour retrouver un ventre plat le choix entre plastie abdominale ou lipo se fait après un examen clinique au cabinet médical, dans les locaux de l’ICEM (Institut de Chirurgie Esthétique Montpellier).

Les zones de lipoaspiration

La liposuccion (ou lipoaspiration) peut être réalisée sur de nombreuses zones de lipoaspiration du corps, que ce soit seule ou associée à une intervention chirurgicale. Lorsqu’elle est réalisée seule la liposuccion traite de façon efficace et durable les parties du corps qui ont une surcharge graisseuse localisée.

Quelles sont les zones de lipoaspiration les plus fréquentes?

Ventre (ou abdomen) : la région en dessous du nombril est fréquemment sujette à une surchage graisseuse. Si la qualité de la peau est bonne (c’est à dire une peau élastique et sans vergeture) il est possible de corriger un petit ventre rond et graisseux à partir de petites incisions situées dans le nombril et au niveau du pubis.

Flancs (ou hanches) : il s’agit d’une excellente indication de lipoaspiration car la peau est très souvent de bonne qualité ce qui permet d’affiner la taille de façon efficace et durable. L’aspiration est le plus souvent réalisée en 2 positions : un premier temps est réalisé lorsque vous êtes installé sur le ventre pour traiter efficacement le prolongement des flancs au niveau du dos. Le deuxième temps opératoire est réalisé sur le dos et permet d’affiner la taille. Il est important de réaliser un traitement de toute la circonférence de la taille pour obtenir un résultat spectaculaire et harmonieux.

Culotte de cheval (ou graisse trochantérienne) : il s’agit d’un amas de graisse localisé à la partie externe des cuisses. Son traitement permet de rendre les cuisses moins larges et est souvent associé avec le traitement de la face interne des cuisses et des genoux. Lorsque ces 3 zones sont associées il est possible d’améliorer la silhouette des jambes en corrigeant leur aspect en « X » et les rendre plus verticales.

Face interne des cuisses : l’excès de graisse à ce niveau entraine un contact au niveau des cuisses. Il s’agit d’une demande fréquente des patientes mais il faut savoir que l’aspiration à ce niveau doit être très prudente pour obtenir un résultat nature Le danger est d’aspirer trop de graisse et d’avoir un aspect de peau flétrie particulièrement disgracieux. Si la peau est trop relâchée à ce niveau il faut envisager de réaliser dans le même temps opératoire un lifting de la face interne des cuisses.

Face interne des genoux : cette zone est souvent méconnue mais la lipoaspiration est très efficace en face interne des genoux. Pour les sportifs cela évite les frottements lors des efforts physiques et cela améliore également l’aspect des genoux (lors du port d’une jupe par exemple). Il est possible d’étendre la lipoaspiration à la partie supérieure des genoux pour dégager la rotule et améliorer la définition de ses contours.

Dans certains cas la lipoaspiration seule ne permet d’apporter une réponse suffisante pour améliorer la silhouette : elle est donc associée à une autre technique chirurgicale comme par exemple la plastie abdominale.

Le traitement de ces zones de lipoaspiration permet d’améliorer la silhouette en gommant les surcharges graisseuses localisées. Une consultation médicale reste indispensable pour déterminer si la lipoaspiration seule vous permettra d’obtenir un résultat satisfaisant. Celle-ci a lieu dans le locaux de l’ICEM (Institut de Chirurgie Esthétique Monptellier).

Quelles sont les limites de la liposuccion?

La liposuccion est une technique très utile en chirurgie plastique : elle permet d’améliorer les contours de votre silhouette pour des conséquences le plus souvent minimes. Elle est le plus souvent utilisée seule mais parfois également associée à d’autres techniques chirurgicales. Malgré sa grande polyvalence il existe des limites de la liposuccion qu’il est important de connaitre.

Quelques limites de la liposuccion (ou lipoaspiration)

La cellullite : bien que les causes de la cellulite (ou peau d’orange) ne soient pas parfaitement connues il est admis que son origine est superficielle. Elle est favorisée par le surpoids. La lipoaspiration ne modifie pas ou peu cet aspect de cellulite car elle traite les zones profondes de stockage de graisse. Généralement la liposuccion ne concerne pas la graisse superficielle (ou alors très peu et dans certains cas particuliers). Il existe de nombreux traitement commercialisés pour atténuer l’aspect de cellulite dont l’efficacité est variable (pommades, palper rouler, injections, mesothérapie, drainage lymphatique) et le plus souvent modeste. Le plus efficace étant d’améliorer son hygiène de vie (activité physique régulière, correction d’un surpoids).

Une peau abimée : la qualité du résultat d’une lipoaspiration est conditionnée par la qualité de la cicatrisation de la peau. Il existe plusieurs caractéristiques de peau qui vont limiter l’efficacité de la liposuccion voire ne pas la rendre possible :

  • Peau très fine.
  • Vergetures cutanées
  • peau distendue

Certaines zones sont moins favorables à la liposuccion : il s’agit en particulier de la face interne des cuisses qui présente souvent une peau fine et qui a tendance à moins bien se retendre après aspiration. L’aspiration doit donc être prudente à ce niveau.

Ainsi en cas de relâchement cutané important il faut envisager d’associer à la liposuccion une technique chirurgicale permettant de retirer cette peau en excès : plastie abdominale, lifting de face interne des cuisses ou encore lifting des bras. C’est la raison pour laquelle une consultation médicale est indispensable pour déterminer si cette chirurgie esthétique permettra de répondre à votre demande. Celles-ci sont réalisées dans les locaux de l’ICEM (Institut de Chirurgie Esthétique Montpellier).

Comment éviter les irrégularités après lipoaspiration?

La liposuccion (ou lipoaspiration, liposculpture) est l’intervention de chirurgie esthétique la plus pratiquée dans le monde. Son principe est simple, son efficacité reconnue mais il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un geste technique qui doit être réalisé de façon rigoureuse et méthodique. D’où l’importance de la qualification et de la compétence du chirurgien plasticien.

La séquelle esthétique la plus fréquente après une liposuccion est la présence d’irrégularités visibles à la surface de la peau (vagues, aspect de « tôle ondulée », capitons, creux, …).

Comment éviter ces irrégularités?

Qualité de la peau : il s’agit du paramètre le plus important. La qualité de votre peau conditionnera la qualité du résultat de la lipoaspiration. Ainsi une lipoaspiration sera idéalement réalisée sur une peau jeune, élastique et sans vergetures. Ces qualités vont permettre à la peau de se rétracter pour épouser de façon harmonieuse et naturelle les contours de votre nouvelle silhouette. Voir le chapitre sur l’efficacité de la lipoaspiration.

Une préparation optimale des zones à aspirer : avant de réaliser une liposculpture j’infiltre les tissus à l’aide d’une solution contenant du sérum physiologique (eau salée stérile qui facilite le geste chirurgical tout en diminuant le risque de saignement), de l’adrénaline (ce qui diminue également les saignements et donc les bleus postopératoires) et un anesthésiant local (pour soulager les douleurs postopératoire et vous permettre de reprendre rapidement une activité normale).

Un matériel de qualité : idéalement le diamètre des canules de liposuccion ne doit pas dépasser 4mm. La plupart du temps j’utilise des canules de 3 et 4mm pour effectuer un travail homogène sans risquer une rétraction excessive des tissus et en limitant tout traumatisme des zones traitées. Les canules d’un diamètre plus important permettent de diminuer le temps de la lipoaspiration mais le résultat peut être plus aléatoire …

Une technique chirurgicale rigoureuse : la lipoaspiration est réalisée à l’aide d’une canule à bout mousse. Le chirurgien doit réaliser plusieurs tunnels qui sont répartis de façon régulière au sein de la masse graisseuse à aspirer. Il ne faut surtout pas trop aspirer (hypercorrection) ce qui entrainerai une cicatrisation irrégulière de la zone aspirée (aspect de tôle ondulée).

Des soins postopératoires indispensables : la qualité du résultat de la liposuccion dépend largement de la qualité de la cicatrisation (d’où l’importance de la qualité de votre peau). Une fois que le geste chirurgical est terminé c’est le début de la cicatrisation : il faut donc l’aider pour obtenir une silhouette naturelle et une peau régulière. Ainsi le post d’un vêtement compressif (panty) est indispensable jour et nuit durant au minimum 3 semaines. Des crèmes peuvent être appliquées pour accélérer la ré hydratation de la peau. Dans certains cas quelques séances de palper-rouler (manuel ou mécanique) aiderons à homogénéiser le résultat.

Afin de déterminer si la lipoaspiration peut donner de bons résultats sans irrégularités dans votre cas et répondre à vos attentes, une consultation médicale spécialisée est nécessaire. Elles se déroulent dans les locaux de l’ICEM (Institut de Chirurgie Esthétique Montpellier).

Après lipoaspiration : les résultats sont ils durables?

De façon très schématique la graisse se distribue en graisse superficielle et profonde:

La graisse superficielle n’est pas ou peu aspirée car cela peut laisser des séquelles visibles très inesthétiques (aspect de « tôle ondulée »).

La graisse profonde est celle qui est aspirée car elle constitue les zones de stockage : ce sont les premières à prendre du volume lors des prises de poids et les dernières à en perdre lors d’un régime. Après lipoaspiration le nombre des cellules graisseuses est fortement diminué si elle est correctement réalisée.

Or, après la puberté, le nombre des cellules graisseuses (ou adipocytes) est fixe. Les cellules graisseuses ne peuvent pas se multiplier, y compris après avoir été aspirées. C’est la raison pour laquelle on parle de liposuccion durable voire définitive si le poids est stable. Par contre elles ont une autre propriété : elle peuvent augmenter de volume (jusqu’à 50 fois). C’est ce qui explique qu’il est toujours possible de prendre du poids après lipoaspiration bien que cette prise de poids soit moins importante qu’avant liposuccion. Cette prise de poids concerne bien entendu la graisse superficielle (qui n’a pas été aspirée) mais aussi la graisse profonde (qui n’est pas aspirée à 100% pour obtenir une silhouette harmonieuse).

Il est donc fondamental d’avoir une hygiène alimentaire correcte avant et après l’intervention chirurgicale pour obtenir un résultat de liposuccion durable.

Avant / Après